Mon élevage :

C’est en juin 1994 que j’ai eu ma première angora turc, une femelle blanche aux yeux bleus. Je l’attendais depuis un moment et le jour où elle est arrivée j’étais comblée de joie.

Puis très vite, ma joie s’est transformée en angoisse. La chatte était malade : coryza, gale des oreilles, teigne, problèmes de peau importants, puis pneumonie. Je vous épargnerai tous les détails, mais en conclusion il aura fallu un an pour que cette petite bête ait complètement récupéré. Ah, j’allais oublier, elle était sourde aussi !

Ma première intention était qu’elle ait une portée avant de la faire stériliser, mais pour cela il me fallait lui trouver un mâle et comme il était hors de question de remettre les pieds là où je l’avais prise, j’ai décidé d’en acheter un.

C’est en Belgique que je l’ai trouvé en 1995, une jeune éleveuse très sérieuse, qui avait un petit élevage familial, m’a vendu un superbe mâle red mackerel tabby et blanc (Léo) et par la même occasion j’ai pris une autre petite femelle blanche aux yeux or (d'une autre portée) car elle passait ses journées avec Léo et je ne voulais pas les séparer.



LEO Isik Kedici

 


LAURINE Isik Kedici

C’est à partir de ce moment là (1995), que j’ai eu l’intention de créer un petit élevage familial, dans le but de faire connaître et apprécier la race aux particuliers désireux d’acquérir un chaton.

Léo et Laurine ont eu leur première portée le 19 juillet 1996, composée de 2 femelles et un mâle blancs, tous aux yeux or. Les bébés étaient superbes, d’après les amateurs, car personnellement je n’y connaissais rien. Quand les chatons ont eut trois mois je les ai emmenés en exposition pour essayer de les vendre. Je ne devais pas être convaincante dans ce domaine car je n’y suis pas arrivée. Par contre en parallèle, les juges étaient en admiration devant les bébés et systématiquement il y avait un best in show pour l’un d'eux. A cinq mois je les avais toujours alors j’ai décidé de garder le mâle (Mermoz) car à l’unanimité les juges m’avaient conseillé de ne pas le vendre. Ses soeurs sont parties à 6 mois !
Voilà comment je me suis retrouvée à la tête de 4 angoras turcs assez rapidement. En 1998, j’ai repris en Belgique une autre femelle blanche aux yeux bleus (Maurine), non sourde.

 

Mon objectif est de rester un petit élevage familial, avoir peu de portées par an car à mon sens qualité et quantité ne font pas bon ménage. Mes femelles ne font pas plus d'une portée par an et surtout sont stérilisées au plus tard à l'âge de 5 ans.

Mes chats sont testés FIV, FeLV négatifs.

Bien entendu ma porte est grande ouverte à tous ceux qui souhaiteraient faire une petite visite des lieux !


MAURINE Isik Kedici



LEO ET MERMOZ

Tous mes chats vivent dans la maison. Les femelles sont installées au 1er étage. Elles ont 70 m² à leur disposition. Elles disposent d’arbres à chats mais elles sont souvent sur les lits des enfants, voir même sous les couettes quand il ne fait pas très chaud. Les hamacs sont également très appréciés car ils sont accrochés aux radiateurs, malgré leur fourrure mi-longue je me demande encore si les angoras turcs ne sont pas des chats frileux car ils se mettent toujours sur des sources de chaleur.
Pour Léo, nous avions construit une chatterie de 25m² attenante à la maison car il marquait son territoire de façon très importante. Aujourd'hui, elle est occupée aussi bien par un mâle que par des femelles.
Quand il n'y a pas de mâle "marqueur de territoire" dans la chatterie, un groupe de femelles peut y aller. Elles adorent cela car elles ont l'impression d'être à l'extérieur. On ne sait jamais, si parfois un oiseau s'approchait de près, peut-être que ....



Côté confort ils ne manquent de rien, nous avons pensé à tout : arbres à chats, hamacs, étagère sous la fenêtre pour pouvoir observer ce qui se passe dans le jardin, tout en restant bien au chaud l'hiver. Ils ont également une partie qui donne sur l’extérieur protégée de la pluie et fermée par un grillage.

Mes premiers angoras turcs sont maintenant tous stérilisés. Ils vivent une retraite heureuse, à la maison, en compagnie de leurs enfants qui vont assurer la relève pour des futurs descendants !
La chatterie attenante à la maison


Retour à la page d'Accueil

Copyright © 2001-2014 La Plume d'Argent